Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

UN VIOL DE NERDE …UN VIOL DE MERDEAlors que je reviens de travailler mes 12 heures vélo-courrier, je suis crevé et je bande comme un chien tellement je suis frustré de ne pas avoir été abusé par un mec depuis six mois. A la maison de chambre ou j’habite, il y a un mec super bandant. Il travaille aux docks avec les bateaux et leurs déchargements. Moi, je suis blond, beau gosse, athlétique, ma queue est de 31 cm de long et 6 cm de large. Lui, iI est du genre râblé, assez beau et surtout très musclé et très bien membré. La bosse de son slip est toujours énorme même quand il ne bande pas. Je crois qu’il ne s’est pas lavé depuis qu’il est arrivé et ca fait 26 jours de ça. Il pue le mâle tellement fort que j’en bande comme une chienne en chaleur qu’a jamais eue de maître. Une chienne très salope et très en chaleur et très enragée d’être violée par lui. Entre les branches, j’ai entendu dire par des gonzesses dire qu’il était très brutal avec ses copines dans le sexe. Car aussitôt qu’il en entend une se plaindre d’être qu’une salope, une pute et une femelle pour lui, ça réveille le monstre qui dort, il devient très violent et elles se font battre, gifler, violer très brutalement et traiter comme des salopes de femelles de merdes. Il est aussi pote avec le proprio et celui-ci est parti pour deux semaines à la pêche avec un de ses potes responsable des geôles. Y’a que moi qui loue avec lui pour le moment et j’ai entendu le proprio lui demander avant qu’il parte quand c’était la dernière fois qu’il avait eu sa pute, sa réponse a été six mois seulement et il a rajouté que n’importe quelle pute est sa salope. Il est donc je pense très prêt à prendre n’importe qui et si je me trompe, j’aurai au moins eu une bonne raclée d’un super mâle super bandant à faire chier. Il est presque 9 hres du soir, je rentre du travail et il est avachi, assis sur le sofa avec son jockstrap blanc traîne à ses pieds et il est très jaune et très sale de pisse, son bras droit est en l’air avec sa main derrière le cou et le seul vêtement qu’il porte est un tee-shirt sans manche qui s’arrête juste sous ses seins et taché de sueurs je veux dire, le blanc est maintenant un gris très jaunâtre, ses dessous de bras très poilus qui sentent très très fort la sueur du supérieur mâle qu’il est, ses biceps sont très, très musclés, les lignes de son abdomen le font avoir l’air d’un guerrier avec son torse musclé et ses pieds nus sur le sol montrent l’espace de ses orteils qui sont noirs de crasses car même lorsqu’il a ses bottes de travail au pieds, il ne porte jamais de bas. Ca fait que ses pieds sentent très fort la sueur, le cuir et les pieds, pour moi ca pue juste le sexe. J’enlève mes fringues et seulement avec mon slip blanc taché de pisse eh ca fait juste deux semaines que j’mé pas lavé OK. Et mes bas blancs gris-noirs de saleté. Je m’assis à côté de lui et très doucement, comme une femelle le ferait, je lui demande d’une voix féminine s’il pourrait flexer son avant-bras pour me montrer les muscles de son bras. Il plie son avant-bras et une bouffée de senteur de son dessous de bras sentant la sueur très forte de mâle puant me frappe le nez. Maintenant je bande raide et je sais qu’il le voit et il s’en fout. Il finit de boire la bière que tenait son autre main et me dit d’une voix très mâle et menaçante. Tu veux toucher salope de pute? Oui man je veux dire Sir, et très doucement et tendrement comme une caresse de femelle, je peux voir sa queue grossir un peu. Je frémis et je caresse encore plus légèrement les muscles de son avant-bras et j’approche mon visage pour mieux sentir son dessous de bras. Il me voit faire et avec un éclat dur dans le regard il me dit. Tu veux sentir plus près salope de pute? Oui man, je veux dire oui Sir. Sa main gauche agrippe mes cheveux longs et les tirants très forts, il m’amène le nez sous son dessous de bras puant le mâle tellement fort que je jouis presque. Allez salope de pute, sent moi mon odeur de mâle viril. Il pue et je bande comme une chienne en chaleur et je ne peux pas m’en empêcher, je presse ma queue de chienne raide contre sa cuisse et j’écrase mes couilles contre sa cuisse. Dès qu’il le sent son regard voit ma queue dure et il me dit. Salope de pede de pute de merde, j’le savais. Allez ma chienne de pédale, lave mon dessous de bras avec ta langue de salope d’ inférieure de femelle de pute. Oui man, j’veux dire, oui Sir. Et je commence à laver et à lécher son dessous de bras puant de sueur tellement forte que ma bouche n’est que remplie de son odeur de mâle. Je lèche et je suce cette chair de mâle supérieure à la salope de pédale de chienne que je suis. Du coin de l’oeil, je vois sa queue qui devient plus raide. Pas complètement mais à moitié et sa queue a déjà l’air d’un monstre. Finalement je me met a sucer comme une pute de salope le centre de son dessous de bras, la ou ca pisse le jus de mâle puant et je suce et je suce et je suce et il arrache la tête de son dessous de bras et levant son autre bras, ouf mes cheveux me faisaient mal a force d’être tiré, il plie ce bras et l’autre main agrippe mes cheveux durement et il me dit allez salope de pédale de chienne bâtarde. Lave erzin escort moi l’autre. Et je recommence sans me le faire demander une deuxième fois. Et je lèche ce dessous de bras puant le mâle supérieur qu’il est. Et je lèche, je lèche, je lèche et je suce et je suce et je suce et ma gueule de salope de chienne de pédale pleine de son jus . C’est comme si je lui appartiens et mon job c’est d’être sa chienne de salope de pédale qui le nettoie. Finalement il me dit avec sa voix de mâle chargée de sexe: Maintenant ma salope de chienne de pédale tu vas me laver la queue. Allez hop, il me prend les cheveux encore durement et il m’amène sur mes genoux devant sa queue à moitié bandée. Juste la, je sens le gland de sa queue. Ca pue la pisse super forte et le fromage de pisse, beurk et je bande tellement raide que j’écrase ma queue de femelle de salope de pédale de chienne contre sa cheville et j’écrase mes couilles pour avoir mal tellement je suis une chienne de pédale de salope de pute bandante pour son maître. Me mords pas salope de chienne de pédale de pute sinon tes fesses vont brûler, j’vais les punir salement. Je suis pas sûr de ce qu’il veut dire mais je sens que ca va faire mal si je mord sa queue de monstre de maître. Doucement comme une inférieure femelle le ferait, j’ouvre me gueule de chienne de femelle de salope de pédale et je prends tout son gland dans ma gueule de salope de pédale de chienne. Et très doucement je met ma langue sous la peau couvrant son gland. Beurk c’est comme une pourriture de pisse puante degueulasss et je fromage de pisse pourrie de mâle supérieur à la salope inférieure de femelle de pute de chienne que je suis. Je bande comme une chienne parce que c’est ce que je suis, une salope de chienne de pedale. Et je garde dans ma gueule de chienne le goût dégueulasse et super fort de sa pisse et de son fromage. Le goût explose dans ma gorge, je veux vomir tellement ça goûte la pourriture de pisse et je bande toujours comme une chienne de salope de pute. Finalement j’en peux plus, j’avale cette grosse masse de pisse fromagée et gluante et je rote. J’avance ma bouche de salope pour le sucer et je n’ai pas oublié qu’il m’a dit: Me mords pas salope de chienne de pédale sinon tes fesses vont brûler. Alors pour tenter le diable je mords sa queue de cheval. WACK avec sa main gauche, il me flanque une gifle brutale, je suis sonné, j’peux même plus bouger, j’entend comme des cloches. Quand finalement je reviens à mes sens il me dit: Ma salope de chienne de roulure de pétasse de pédale de merde, fais ça encore une fois et la prochaine fois c’est ton cul qui va chauffer un bon coup. Soumise à mon maître je lui suce sa queue monstrueuse et je suce et je suce et je suce et je n’en peux plus, je mords sa queue durement cette fois. Savoir que mon cul va brûler me fais bander enragé. Il crie: Aïe ma salope de chienne de pétasse de pédale tu l’auras voulu. I m’agrippe les cheveux brutalement et me met sur ses jambes car le monstre de salaud est toujours assis sur le sofa. Avec sa main droite, il m’emprisonne les poignets derrière le dos et son autre main la gauche se met à me frapper les fesses. J’aurais du dire aussi que sa peau de ses mains et dure comme du bois tellement sa main est calleuse. WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, il n’arrête pas même pour souffler et je comprends maintenant ce qu’il voulait dire quand il disait que mon cul allait brûler, les fesses me chauffent tellement il est brutal à chaque coup de fessée. WACK, WACK, WACK,WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK, WACK,WACK, WACK, WACK et je crie et je pleure et je gigote et je tente de m’échapper et je crie encore et je braille et je hurle: Ahhhhhhhhhhhhhhh, Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, Ahhhhhhhhhhhhh, Ahhhhhhhhhhhhhhh, Ahhhhhhhhhhhhh, Ahhhhhhhhhhhhhh. Et je crie et je pleure comme le ferait une femme, une vraie femelle, une salope quoi. Je hurle assez Maître, s’il vous plaît, assez, je ferai tout ce que vous voulez. Il rit et n’arrête pas. Je sens que sa queue qui est énorme contre mon ventre est bandée raide. J’ai peur, c’est un monstre qu’il a de bandé. Tout à coup, il se lève debout et il se met à me donner baffe sur baffe sur les côtes, sur la gueule et sur le dos et je me défends de mon mieux car je sais que les putes mauviettes le débandent mais celles qui sont féroces l’excitent comme le diable. Alors je rends les coups comme je peux, je râle comme une pute, mais arrête ça, tu me fais trop mal, j’me sens comme une femelle, une charogne, une chiure, une pétasse, une femelle, une moins que rien, t’es un dégueulasse, un dégoûtant, c’est ce que je lui crie et il rit. Il est bandé raide comme un chien enragé et son surnom d’Étalon, c’est pas pour rien. Sa queue est gigantesque, aussi énorme que mon avant-bras et une fois et demie plus longue, c’est vraiment un vrai monstre. Elle est longue de 60 cm et est large de 15 cm. Et il me retourne sur le ventre, me place sur ses genoux et avec la poigne d’acier de sa main droite, il agrippe mes poignets derrière mon dos et de sa main gauche il se met à me donner une fessée hassa escort brutale, la peau de ses mains est aussi dure que du bois, et WACK et WACK et WACK et WACK et WACK et WACK et WACK et WACK et WACK et WACK et je crie, je braille comme une sqalopeune pute, ça brule tellement j’ai mal et je pleures et je cries et je gigotes encore et encore et encore et il ne fait que rire, Je sais qu’il ne me laissera pas aller et la brutalité de chaque coup me brûle les fesses. Ahhhhhhh, Ahhhhhhh, je crie, je hurle et plus je le fais fort et plus il rit. Tu l’auras voulu ma salope, Tu l’aura dure, ma chienne de pute. Il continue sa brutalité sur mes fesses et ma bite de salope de pédale est dure comme fer. Je ne sais plus où j’en suis mais soudainement malgré sa poigne je me retrouve collé sur lui, avec mes bras autour de sa taille, et je pleure sans arrêt comme une mauviette, comme une ratée, comme une pute et mes couilles de salope de chiure de pédale sont écrasées sur son genou comme une chienne soumise à son maître et elles me font tellement mal mes couilles et je m’en fous. Je suis une salope femelle et lentement je reviens à mes sens et mes mains caressent ses pieds puants et je pleure comme la salope de chienne que je suis et très doucement j’embrasse sa queue raide et géante et je lui dis: Merci maître, merci me me mettre à ma place, celle d’une salope de pétasse de chienne de pédale que je suis. T’as de la veine salope de petasse de pédale de merde, j’ai besoin de pisser et qui c’est mon trou à pisse? J’ouvre ma gueule et je dis d’une voix de femelle inférieure, C’est moi Maître, je suis votre salope de petasse de pédale de chienne de trou à pisse. D’accord, chienne de femelle maintenant je dois pisser. Alors garde ta gueule de chienne ouverte pour que je te vois avaler ma pisse de maître. Et j’ouvre ma gueule toute grande pour recevoir son cadeau. Il se met à vider sa vessie en me donnant des gifles brutales au visage pour que je garde ma bouche ouverte et je dis mais arrête, cesse de me gifler, arrête de pisser, je suis pas ton trou à pisse et il rit et me dit oui ma chienne, tu l’es, garde ta gueule de chienne ouverte et il me gifle encore et sa pisse au gout tellement fort me brûle la gorge. Et il dirige son gros jet dans ma gueule pour que j’en boive le plus possible et arrose aussi ma face et mes cheveux de sa pisse brûlante et puante. Il remet soudain la tête de sa queue dans ma gueule et pisse et pisse et pisse, ca semble jamais s’arrêter. J’avale et j’avale et j’avale, c’est tellement brûlant et le gout de la pisse de mon maître est si fort que j’en bande comme un déjanté, une salope, une pute, une inférieure. Et j’avale et j’avale et j’avale, ca semble jamais s’arrêter. Quand c’est fini, il me gifle très brutalement et me crie: Maintenant t’es ma chiure de pute de femelle inférieure, t’as compris, pédale de mes deux. Il met son gland dans ma gueule et tout de suite se met à pisser dans ma gueule. Merde, c’est pas de la pisse, c’est un geyser. Il agrippe mes cheveux et m’enfile sa queue geante et monstrueuse jusqu’à la moitié et je sens qu’il va jusqu’au fond de ma gorge et il pisse geyser après geyser après geyser après geyser, Il arrête pas et ça va directement dans ma gorge. Sa pisse est tellement chaude, elle est presque brûlante, et il pisse, il pisse, il pisse ça semble jamais s’arrêter. Finalement j’en peux plus et sa pisse déborde de ma gueule et quand il voit ça, il sort sa queue monstrueuse de ma gueule et pisse sur ma face, mes cheveux, ma poitrine jusqu’à ce que sa vessie soit vidée. Sa main de maître caresse mes fesses brûlantes et une claque très brutale me chauffe le cul et il me dit: Tu veux arrêter ma chienne de salope de pédale? J’embrasse son cou de maître et je dis très doucement non maître je veux pas. Je parle d’une voix femelle tellement je me sens inférieure. J’peux pas m’en empêcher. Il continue de me caresser les fesses avec une claque très brutale entre ses caresses et je gémis et j’embrasse sa peau après chaque claque très brutale. Tout-à-coup, il se met debout et m’agrippe durement la chevelure pour me lever avec lui et met mes bras autour de son cou. Il me dit, avec chaque chienne pute salope de chiure que je violes, je leurs fais toutes le truc des tétons en tortures.Entre chaque coup de douleur, elles doivent me dire merci maitre et me donner sur la bouche avec le bout de leur langue touchant seulement le bout de ma langue pour démontrer qu’elles sont soumises et inferieures et chiennes et soumises et putes et salopes au maitre que je suis. Elles doivent aussi dire après chaque baiser de chiennes inferieures femelles de chiures de putes: Merci maitre. Des qu’il a terminé, ses ongles pincent très durement les tétons de mes seins, ca fait tellement mal que j’en gémis de douleur et lorsqu’il a fini, je sors le bout de ma langue de femelle inferieure de salope de chiure de pédale et je mets le bout de ma langue dans sa bouche de maitre et je touche très doucement et seulement le bout de sa langue. Merci Maitre, merci Maitre. Je ne sais pas comment longtemps il a fait ca mais c’est comme un carrousel de douleur hatay escort et d’extase. Le temps n’existe plus. Je crie, je pleure, je dis merci maitre et je l’embrasse à chaque fois me sentant de plus en plus femelle et inférieure et salope et pute et chiure et chienne et soumise à sa supériorité de Maitre. Soudain je me retrouve accroupi comme une chienne à ses pieds. Je ne sais plus ou j’en suis seulement que mon maitre s’occupe de moi. Je tremble de bonheur et sans pouvoir m’arrêter, j’embrasse les dessus des pieds puants de sexe de mon maitre. Il se baisse, m’agrippe brutalement par la chevelure, m’amène sur mes genoux et me dit très durement, j’t’ai jamais donné la permission de me faire ca, ma salope de chienne. Soudainement, il me gifle durement au visage, clap, une autre, clap, une autre, clap, une autre, clap et une dernière très brutale, CLAP. Et il reprend ca, une gifle brutale, CLAP, une autre, CLAP, une autre, CLAP, une autre, CLAP et une très brutale et il fait ca encore et encore jusqu’a ce que j’en peux plus et je prends sa main de maitre qui me punit et je donnes à sa main la forme d’une coupe sacrée et j’embrasse l’intérieur de sa coupe et je dis d’une voix de femelle très douce et très inférieure, je m’excuse maitre, je m’excuse maitre et je donne un baiser de femelle inférieure sur ses doigts, à l’intérieur de sa main. Je vois que sa bite a débandée mais je n’ose pas bouger tant qu’il ne me l’ordonnera pas. Il agrippe mes cheveux brutalement encore une fois et me dit: Ouvre ta gueule de salope de femelle de chienne de merde et nettoie le fromage sur mon gland. Encore à genoux, J’ouvre ma bouche de femelle inférieure et très doucement, très gentiment et très femellement, je place sa queue dans ma gueule de chienne. Et je lèche très doucement comme une chienne le ferait la tête de la bite de mon maitre et je lave la saleté sur le gland de mon maître. Ca goûte très fort le fromage de bite et aussi super fort la pisse comme si elle était concentrée. C’est dégueulasse et j’aime ca comme un malade, une salope une chiure de pisse. Il s’assoit sur le sofa et par mes cheveux m’oblige à me mettre à genoux devant ses jambes écartées. Il se met à me claquer durement avec ses mains sur mon dos, juste sous les épaules. Ca brûle à chaque fois et à chaque fois que ca brule je me sens plus femelle, plus inférieure. Et il me claque le coté droit et ensuite le côté gauche et continue jusqu’à ce qu’il m’en donne une claque très très brutale de chaque côté. J’en suis sonné et je nettoie et suce la bite de mon maître encore plus doucement, comme une femelle inférieure le ferait. Les claques dures reprennent et je me sens de plus en plus douce et soumise et inexistante devant la supériorité de mon maître. A chaque fois qu’il me claque très brutalement, j’arrête comme pour me dire c’est comme ca qu’une vraie femelle inférieure doit toujours se sentir avec son maître. Après je ne sais combien de temps, soudainement ma bouche de femelle inférieure se remplit de crachat super épais, si épais que l’avaler serait manquer de respect a mon maitre. Je perds le contrôle et me met à lécher le pied de mon maître, mon crachat épais nettoie toute la crasse du pied de mon maitre. Je lèche très doucement, comme le ferait une femelle très inférieure et très salope et je lave avec ma langue de chienne le dessus de son pied, ensuite le dessous et le gout très fort de sueur, de cuir, de puanteur des pieds de mon maitre emplis ma gueule de chienne femelle. Pour terminer, je suce chaque orteil et ensuite je prends le pied de mon maitre et j’entre tous ses orteils dans ma gueule de femelle inférieure et très doucement comme une chienne femelle, avec ma langue, je lave chaque espace entre ses orteils et je garde cette crasse dans ma gorge à chaque fois jusqu’a ce qu’elle descende dans mon gosier de femelle inferieure de chienne. A chaque fois, ca goute comme l’enfer et à chaque fois je l’avale. Quand j’ai fini, je remets ma gueule de femelle de chienne inférieure entre les jambes de mon maitre et je reprends sa bite dans ma gueule. Il me gifle très durement Ma CHIENNE DE PUTE DE SALOPE DE FEMELLE INFERIEURE DE PEDALE, j’ai à chier et devine c’est qui la veinarde de chiure de salope de merde qui va bouffer mon cul? Je réponds pour le provoquer, j’le sais pas mais j’pense que c’est pas moi. Il rit et m’agrippant encore une fois brutalement par les cheveux, il me dit: J’pense que t’as pas raison et avec ça, il me met la face dans son cul et se met a pousser sa merde dans ma gueule de chienne de salope et me crie t’es mieux de manger MA CHIENNE DE PUTE DE CHARRUE DE SALOPE DE PEDALE sinon je vais te nourrir de cette merde de mes propres doigts, t’as compris. D’une petite voix, presque femelle, je dis oui, j’ai compris. Et sa merde entre dans ma bouche car je suis sa femelle de chienne inférieure laveuse, mangeuse de merde. Le gout est atroce et dégoutant, ça goute la merde, j’en pleure et je veux vomir mais j’avale et ma gorge a mal tellement le goût est dégueulasse mais ma bite de chienne en chaleur est raide comme du bois et je braille comme une salope arriérée qu’a jamais été traitée comme elle le méritait, comme une chienne de salope de pute inférieure de mangeuse de merde parce que je n’ai toujours été qu’une salope de pute de chienne inférieure de mangeuse de merde et je viens et je viens et je viens et je viens et je viens comme jamais je suis venu de ma vie… a continuer.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Kategoriler: Genel

0 yorum

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir