Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Partie 1. Après-midi au sexshop.Je m’ennuie….Rien à faire aujourd’hui, la pluie bat mes fenêtres et en cette après-midi je me sens bien seule. Tout le monde semble occupé à travailler, je reste donc seule, dans ma chambre….Seule avec mes envies qui me torturent, à plat ventre sur mon lit devant mon ordinateur à regarder du porno. A l’écran une jeune actrice américaine, blonde, belle poitrine semble se régaler à pratiquer une fellation sur un magnifique sex; j’ai envie d’être à sa place, de sentir une verge chaude et dure dans ma bouche, mais l’expérience virtuelle a ses limites et il m’en faut plus, mon corp m’en demande plus! Mais voilà, que faire? Personne n’est disponible parmi mes contact sur mes différents sites de rencontre sur mes messageries; “désolé je suis au boulot” “Je suis en vacances” Là je ne peux pas…” autant de frein à mon désir et autant de frustrations qui attisent mon envie.Je réfléchis…pourquoi ne pas rencontré quelqu’un dehors directement? Oui mais oû? Les lieux de rencontre traditionels sont soit fermés soit vides à cette heure et ce jour. Je me souviens en avoir discuté avec une amie sissy, elle m’avait dit avoir rencontré des mecs en traînant dans un sexshop. Ce n’est pas très loin d’ici, tout au plus 10 minutes de métros, et l’idée de faire une nouvelle expérience relance d’autant plus mon excitation. Je trouverai sûrement un mec excité et puis on verra bien comment se présentent les choses…. j’enferme mon sex dans une cockcage et ensuite j’enfile un petit string rose du meilleur effet sur mon petit cul pâle, et par-dessus un jean noir moulant et un petit t-shirt violet. Je me maquille les yeux en noir, mais Lila restera à la maison aujourd’hui…enfin pour le moment je ne serai Lila que mentalement. Je termine en coiffant mes cheveux mi-long noir corbeaux, qui malgrès tout me donnent un site gothique efféminé qui n’est pas pour déplaire, même pour les hétéros virils. Dans le métro il y n’y a peu de monde à cette heure ci et ça m’arrange plutôt. Ma tenue étant assez provocante, je me suis mise à l’écart dans un coin de la rame. Le soucis ça va être pour rentrer, il y aura plus de monde vu que tout le monde reviendra du boulot…mince il faut absolument que je trouve quelqu’un pour raccompagner ce soir; je suis dos au hatay escort mur mais ça m’excite.Le sexshop a l’air plutôt grand. La lumière est tamisée. C’est une grande surface compartimentée par des rayons et des bacs pleins de DVD porno et d’accessoires. Tout ici respire le sex. Le vendeur à la caisse m’arrache à mes rêveries; – “Bonjour, vous cherchez quelque chose?” – “Heuu…non pas spécialement, je veux juste voir….puis je verrai.”- “Bon….très bien, dis moi tu as 18 ans au moins?”- “Oui biensur” Et je lui tend nerveusement ma carte d’identité. Le vendeur s’en saisit et commence à compter mentalement…Je le coupe et lui dis “J’ai 18 ans en mars dernier”.”Très bien, puis il me rend mon document. ” Je suis gérant de la boutique, ici on vend des films, on vend des accessoires, codes, menottes, boules de geisha, popers, déguisements, combinaisons, plugs, lubrifiants, capotes, lingerie etc…. puis on loue aussi des films, on a des box au fond pour visionner. “J’écoute attentivement. L’homme poursuit, “Bon je vais être direct, je n’ai rien contre les petites rencontres entre clients, tant que ça reste discret et dans les box. Si ti veux sucer un mec vous louez un box avec un film et vous faites vos affaires, sinon vous allez ailleurs. Compris? “Je secoue la tête et après quelques hésitations je m’engage dans le dédale de rayons et de sex….Plusieurs hommes sont occupés à parcourir les rayons. Je baisse légèrement mon pantalon sur la taille, juste assez pour laisser apparaître l’élastique de mon petit string rose…Et j’annonce la couleur. Je me balade doucement sur la moquette du magasin, en roulant gentillement des fesses. L’air est chaud et accueillant, on entend juste quelques films pornos tourner à bas volume….juste assez pour entendre quelques cris de jouissance. Je suis terriblement excitée et je sens mon sex gonflé contre les paroies de la cockcage.Je tente une approche…un homme, environ la cinquantaine, plus grand que moi, je dirai au moins 1m75, un peu enrobé, le teint rose, des petits yeux derrière des lunettes de vu…Et l’air pervers. Il m’a jeté quelques regards et un petit sourir. Il consulte un rayon de DVD… une main dans la poche s’agitant doucement. Je me mets à côté de lui et fais mine de lire la jacket d’un DVD: “Glazed and escort hatay confused 4″ une belle actrice sein nue sur la photo….il s’agit de scènes oû les filles entourées par plusieurs mecs enchaînent les pipes….je le montre au mec et lui demande bêtement avec ma petite voie d’ado suave… “Il est bien?”Le monsieur, visiblement n’attendait que cela et me répond du tac au tac: “Je ne l’ai pas vu mais ça a l’air bien….Tu veux qu’on le regarde?”….Et moi qui n’attendait que cela…”Oui d’accord”.Le mec bande dans son pantalon de velour et a les yeux rivés sur mon string rose. Il leve les yeux et me dit: “On va aller dans un box, je vais aller voir le vendeur, reste là je reviens.”2 minutes plus tard il est de retour avec le DVD en main dans une petite pochette et nous arrivons devant une cabine. Pendant que le gars payé il me dit “au fait je m’appel Francis et toi?”. J’hésite un moment et je lui dis “Tu peux m’appeler Lila”.Francis se retourne et mon sourit à ces mots.La cabine se compose d’un fauteuille, d’un écran et d’un petit lecteur. Il y a du sopalin à disposition. On entre tous les deux et on est un peu l’étroit. Francis met le DVD et le lance. On est tous les deux debouts juste devant l’écran, le film commence; une jeune américaine lègérement vêtue s’adresse aux spectateurs en de déplaçant à quatre pattes…. elle est sexy, j’aimerais lui ressembler. Francis est capté par l’image…puis l’action débute, des hommes nus, le sex en main entourent l’actrice et elle débute une fellation. Francis sort son sex et le caresse doucement. Il bande à moitié, mais sa verge est de belle taille. On se regarde, je lui souris, il me touche les fesses puis me dis “retire ton pantalon”. Je m’exécute pendant qu’il prend place dans le fauteuille. En fond j’entends les bruits des fellations de l’actrice à l’écran.Francis se masturbe en me regardant avec le film en arrière plan. La vue de mes cuisses blanches et fines, avec mon petit string rose semble lui plaire…Il saisit mes fesses et les écarte doucement en prenant soin de décalé la ficelle et commence à passer sa langue sur mon anus….c’est bon, j’aime ça et je laisse échapper un gémissement…Il passe sa main devant et sans ma cockcage…il fait glisser son doigt le long de mon scrutum et finit par me l’enfoncer hatay escort bayan dans le cul… Je me mords les lèvres, c’est délicieux. Puis vinrent ces mots…”Suce moi”. Ils me découvrent enfin, cela fait des heures que j’en meurs d’envie….Francis retire complètement son pantalon et sa chemise, il ne puis reste plus que ses lunettes, ses chaussettes et ses chaussures de ville. Il écarte ses grosse cuisses sur le fauteuille et je me place à genoux devant son sex dressé droit devant moi.Je commence à lecher le gland, en passant la langue sur la base du gland puis en remontant sur l’urêtre…Il aime ça, je l’entends, sa respiration se fait plus forte….j’avale alors sa belle queue et je commence a pomper comme l’actirce dans le film. Sa queue devient de plus en plus dur, son gland gonflé au maximum de ma bouche je déscends le plus profondément possible jusqu’à avaler toute sa queue et lui lécher le haut des couilles. Je m’éclate, je prends mon pied à le sucer devant le porno….Je prends sa queue dans la main et je commence à le branler doucement tout en lui léchant les couilles. Sa queue est bien baveuse, mélange de sa mouille et de ma salive….Sa glisse bien, il se régale.Je reprends de plus belle, je pompe, j’aspire, en me doigtant…Je veux l’enmener au maximum de sa jouissance, je commence alors à lui masser tendrement les couilles tout en le suçant langoureusement….Je le sens, son gland gonflé encore, sa queue tremble, ses mains agripent violement les accoudoirs du fauteuille….Je suce encore plus fort….Je suce, je suce, je suce, je masse ses grosses couilles, et enfin!!! L’explosion, des spasmes sacadés, le râle de plaisir de Francis…je me retrouve avec un torrent de sperme dans la bouche, une partie dégouline sur les côtés, j’en garde le plus possible, j’adore ca, c’est délicieux… j’avale en le regardant….Il me sourit. On se rhabille sans un mot, avec le film qui continue derrière nous…l’actrice à l’écran se fait inonder le visage de semence…chanceuse. J’ose enfin…”Si tu veux on peut faire ça chez toi une prochaine fois… Je peux le faire en fille aussi si tu aimes.”Francis finit de s’habiller puis me repond: “Oui ça pourrait me plaire, on s’échange nos numéros et on voit ça ?”Parfait, je me suis fait un nouveau plan, il a une belle bite et il est open… Ca pourrait être sympa. On s’échange nos numéros puis je lui demande si il peut me raccompagner. Il accepte et nous partons ensemble du sexshop sous le regard moqueur du vendeur.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Kategoriler: Genel

0 yorum

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir