Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Chloé 7: La surpriseAvec les examens, Chloé et moi ne nous sommes pas beaucoup vu. Le problème c’est que je suis ensuite parti en vacances. Quant à elle, elle est partie à mon retour. Je m’ennuyais affreusement je dois l’avouer, tout le monde était absent, dans un pays différent loin d’ici. Je me consolais en me disais que Chloé revenait la semaine prochaine et qu’on aurait donc beaucoup de temps pour se voir.J’ai passé une journée banale, je n’ai rien fais… un film, puis manger puis sortir un peu, se poser un peu au soleil puis un film… enfin bref, la glande totale. À un moment où j’étais dans un parc pour profiter un peu du soleil j’ai reçu un sms de Chloé. C’est plein d’enthousiasme que je me mis donc à le lire: “Salut ! Comment tu vas ? Ici c’est super ! Le soleil, la plage, le beau temps, que demander de plus ? Je te contacte en fait parce que j’aurais un service à te demander. Je dois normalement recevoir un colis très important et il n’y à personne à la maison, est-ce que tu pourrais passer les prendre pour moi ? Avec le suivi de ma commande, ça dit qu’ils passeront pour 19h00 demain soir. Tu me manques, gros bisoux”Hm… pas le message auquel je m’attendais. J’étais un peu déçu même, je dois l’avouer.Le lendemain donc vers 18h30 je sortis de chez moi pour aller chercher ce fameux Colis. Arrivé chez elle je me mis dans la cuisine avec un petit verre de limonade et je bouquine en attendant le facteur. 19H00… 19h15…19h30…20h00 toujours personne j’envoie donc un sms à Chloé : “Ton facteur n’est pas passé il commence à se faire tard, je vais rentrer” et je me lève. J’étais sur le point de partir quand je reçu un sms : “Dommage, tant que t’es la tu peux vérifier un truc pour moi s’il te plaît. Dans ma chambre dans le deuxième tiroir il devrait y avoir un porte-feuille noir tu sais regarder s’il n’y à pas ma carte d’étudiant dedans car je ne la trouve pas ici” Je monte donc dans sa chambre, j’ouvre la porte et la je reste sans voix… un spectacle s’offre à moi. Ça me fait passer par toutes les émotions et mon chibre se redresse instantanément : sur le lit de Chloé, ça commençait par deux jambes bien belles et bien bronzées, ça continuait jusqu’à un cul d’enfer, le genre à vous faire tomber par terre. Un Dos somptueux venait se coller à tout ce corps, un dans derrière lequel les bras passaient et où ils étaient ligotés. En redescendant on apercevait deux jouets, sans doute un plug et un petit jouet ressemblant un rouge à lèvre relié à un ipod. Ses jambes étaient écartés et pliés dans son dos, ses pieds touchant presque ses fesses. Encore un fois ligotés. Chloé, étant censé se trouver à 1500km de là, était ligotée, complètement nue et offerte à moi. Je ne pu résister. En moins de deux secondes j’étais complètement nu moi aussi. Pas de place pour les préliminaires, l’envie était trop forte. Je l’att**** par les liens qui tenaient ses jambes immobiles et la tire au bord du lit, j’arrache son plug, je la tiens fermement par les hanches et je me prépare à la pénétration. Une petite pression pour me rendre compte que le plug l’avait déjà bien dilaté. Je m’enfonce avec force en une fois, lui arrachant par la même occasion un cri. Non pas de douleur mais plus de bien-être. Un cri de jouissance ! Son corps m’avait manqué, cet orifice si étroit que j’aime tant. J’avais des envies muğla escort très sauvages, je voulais tout faire en même temps. Je fais des aller-retour les plus forte et plus rapide possible. Je vois ses fesses rebondir à chaque coup de rein. Je suis aux anges ! Je lui mis une fessée. Forte je l’avoue mais c’était un moment beaucoup trop torride que pour faire autrement, j’entendis d’ailleurs, entre ses hurlements de plaisir, un gémissement au moment de la fessée. Ça m’a surexcité, chauffé à blanc ! Je recommence, et puis encore, ce sont des claques et des claques qui pleuvent sur chacune des joues de ses fesses. Chloé en est à deux orgasmes, moi je tiens toujours mais ça ne durera pas. Je sens le plaisir monter, c’est incontrôlable alors j’accélère le rythme. Au moment ultime je suis à l’entrée de son orifice, je m’enfonce donc une dernière fois tout en déchargeant et c’est tout au fond que je termine. Ce sont des litres qui coulent en elle. C’était trop bon. À bout de force, je me laisse tombé sur Chloé, toujours en elle.-wow… tu n’y a pas été de main morte-hey… salut ! Tu n’étais pas censée être en vacances.-surprise !-tu fais quoi ici ?-je m’occupe de toi !Sur ses paroles Chloé me demande de la détacher, ensuite me couche sur le dos.-aller repose toi, à mon tour ! -t’es en forme dis moi !-t’es dure comme du bois, c’est pas comme si tu ne l’étais pas toi !Sur ce elle m’enjambe et s’empale sur moi, le jouet toujours dans son vagin et relié à l’ipod. Elle commence à faire des mouvements avec son bassin, d’abord d’avant en arrière puis en rond. Elle se penche sur moi de sorte à ce que ma tête se retrouve entre ses seins et fait monter son bassin, assez pour que je sois à la limite de sortir d’elle, puis elle le descendre pour me prendre entièrement en elle. C’est Chloé qui gère le rythme, je la sens s’accélérer petit à petit jusqu’à atteindre sa vitesse maximale. Moi de mon coté j’étais aux anges. Elle n’aurait pas pu me faire de meilleur surprise à ce moment là !Devinant que son jouet vibrait au rythme de la musique je décide d’en mettre une qui bouge beaucoup. J’en connaissais une habituellement utilisée pour tester les basses d’une voiture. Une fois mise, Chloé était parti dans un autre monde, elle était dans un état euphorique de jouissance constante. elle recommence à faire des aller-retour et des mouvements circulaires tout en me gardant en elle. Elle ne tarda pas à avoir un orgasme puis continua à en avoir assez régulièrement. Je ne comptait plus ses orgasmes tellement il y en avait. Moi non plus je ne tenais pas, j’étais toujours entrain ses seins, collé à elle, elle donnant le rythme, j’avais beau essayé de me retenir mais je sentais que ça venait. Encore quelques coups de bassins et j’ai joui. C’était très intense ! Tout mon corps se contracte et je me déverse en elle. N’étant pas loin d’avoir encore un orgasme, Chloé ne s’arrêta pas, elle continua ses mouvements. Mon sexe repris de la vigueur toujours en elle, mais ça commençait à faire mal. -tu fais quoi Chloé ? Pas de réponse-Chloé !!Toujours rien, elle se contentait de continuer. Elle eut enfin son orgasme, mais ça ne l’a pas arrêté. Je n’en pouvais plus ça faisait mal mais à la fois c’était excitant. Arriverait-elle à me faire jouir une seconde fois sans s’être arrêté ? Bien que ça fasse mal, je voulais escort muğla voir si je pouvais tenir jusque la. Pour m’encourager elle se mit à m’embrasser. La douleur devenait de plus en plus pénible mais je n’étais pas loin d’une seconde jouissance. En retour je jouais avec ses seins, je pinçait ses tétons et les tordait à raison que la douleur s’accentuait chez moi. Un plaisir intense m’envahit ! J’ai jouis une seconde fois ! Je n’y croyais pas ! Une forte sensation de bien-être me parcourais tout le corps, j’avais des contractions on dirait que je convulsait ! Et pourtant chaque vague me faisait du bien ! Chloé ne s’arrêtait pas, mais je n’en pouvais plus, ses hurlements traduisant son plaisir ne m’aidaient pas. Pour m’en sortir j’ai choisis de pincer de toutes mes forces ses tétons. Elle eu un violent orgasme, je ne m’attendais pas à ce résultat. Elle s’écroule complètement sur moi et enfin arrêter ses mouvements. Nous étions juste enlacés à profiter encore un peu de notre plaisir.-c’était quoi ça ? Tu veux me tuer ou quoi ?Sans un mot elle se lève et parti en direction de la salle de bain. Moi toujours couché je m’endormisUne sensation bizarre mais très agréable me tire de mon sommeil. Je lève la tête, c’était Chloé qui me faisait une fellation. Sur son horloge je aperçue qu’il était 23h00 j’ai dormis pendant deux heures. Je pose mon regard sur Chloé, cette magnifique blonde qui était entrain de me faire une fellation divine comme à son habitude. Elle me fixe, j’avais l’impression que son regard passait à travers moi et allait tout au fond de moi. Son regard traduisait tellement de chose : l’envie, la complicité, le besoin de faire plaisir. Ses lèvres enrobaient mon sexe, et je le voyais disparaître dans sa bouche. Elle me prenait entièrement puis me gardait au fond de sa gorge le plus longtemps possible. Soudain elle change de position : elle m’enjambe et se met à quatre pattes au dessus de moi, son sexe vers moi. Elle recommence à me pomper. J’avais son sexe devant moi, son cul si rebondi, si magnifique. Une vue imprenable ! Elle était mouillé ! Elle prenait beaucoup de plaisir à faire cette fellation, l’intérieur de ses cuisses étaient luisant. Je commence donc à jouer avec son sexe moi aussi mais elle tape sur ma main. Elle voulait s’occuper de moi juste. Alors j’agrippe ses fesses et les caresses mettant des petites claques de temps à autre ce qui déclenchait un petit gémissement chez Chloé. Elle ne voulait pas me faire jouir, elle gardait un rythme constant, me donnant beaucoup de plaisir mais sans me faire jouir. J’en profitait au maximum. Ce petit jeu dura une vingtaine de minutes et enfin elle se laisse rouler sur le dos et s’allonge. Je me relève et m’agenouille en face, plus excité que jamais. Je commence à m’introduire en Chloé. J’avais choisis le vagin ce coup-ci. C’est vrai que je n’y avais pas encore été de toute la soirée. Je rentre très lentement, millimètre par millimètre. Ça chauffait Chloé. Arriver à la moitié elle n’en pouvait déjà plus !-vas y à fond !! prend moi ! J’en peux plus !Tout comme elle tout à l’heure, sans dire un mot je continue juste.Je la remplissait entièrement, j’étais au fond et Chloé était excitée comme jamais, chauffée à blanc !C’était le moment, je me retire entièrement et me renfonce d’un coup sec entièrement. Je savais muğla escort bayan qu’elle aimait ça. Je le voyais même puisqu’elle eut un orgasme et se cambre sur le lit. Je commence donc à la pilonner j’y vais à fond. Seul hic, je sentait le plaisir monter très vite, elle m’avait en bouche pendant très longtemps et je ne tiendrais pas longtemps. J’essaye donc d’y aller à fond voulant lui donner encore un orgasme avant d’avoir joui. Chloé encore très réceptive eu son orgasme. Moi, mon plaisir ne cessant d’augmenter il ne me fallut que quelques secondes en plus. Je me retire au tout dernier moment me déversant à moitié encore en elle et à moitié en dehors. J’ai voulu l’arroser entièrement mais ma semence n’atteint que son bas ventre. Me regardant droit dans le yeux Chloé commence à se caresser un peu puis récolte tout et dépose tout dans sa bouche. Elle fit un peu tourner sa langue avant d’avaler enfin. Épuisée par cette soirée si torride on se couche et on se rendort.Le lendemain, après notre réveil, on descend dans la cuisine. On pris le petit déjeuné tout nu et en même temps on discutait un peu de la veille :-tu m’as fais une très belle surprise la tu sais !-oui ! J’avais très envie de te faire plaisir ! Et puis pour moi aussi c’était très torride ! J’ai enchaîner orgasme sur orgasme !-En effet ! C’était vraiment bien ! Et pourquoi t’es rentrée plus tôt en fait ?-bah pour te dire vrai j’étais censé rentré maintenant, je te disais juste que je rentrerais plus tard, c’était pour la surprise !-t’es dingue ! Merci !!-mais il n’y a pas de quoi !-je t’avoue que je t’avais préparer un petit truc moi aussi-ha oui ? C’était quoi ?-en fait j’ai fais une liste missions que tu aurais du réaliser là bas et m’envoyer la preuve à chaque fois, mais puisque tu es rentrée…Chloé me devine un peu déçu pour ça, elle répondit directement :-non ! C’est très bien ! C’est pas grave je ferais tout ici ! De toute manière mes parents rentrent eux vraiment dans deux semaines.-super ! Elle est chez moi, je te l’enverrais ce soir !-allons la chercher maintenant ! Je veux commencer !-t’es encore en forme après cette nuit ?!-pour des trucs softs ça pourrait aller !On se mis donc en chemin pour chez moi. Sur place, je retrouve la liste et la lui donne. Elle y jette un œil :-et bien ! C’est pas mal du tout ! J’aime beaucoup les idées ! D’ailleurs en va en commencer un tout de suiteSur ses mots elle parti chercher un sac qu’elle rempli avec quelques affaires et revient, elle me tire dehors et on est parti !-on va où ?-tu verras attend !-arrivé dans un parc assez fréquenté elle sorti une serviette qu’elle à étendu sur la pelouse et s’installe. Je me mis donc à coté. La elle att**** mon pantalon et le tire. Elle me prit directement en bouche. Puis elle s’arrête :-faire une fellation à quelqu’un en publique, c’est fait !Ensuite elle continue. Des gens auraient pu nous voir mais je ne résiste pas à une fellation de Chloé. Je la laisse donc continuer avec beaucoup d’adrénaline par peur d’être vu. Je jouis enfin. Elle se relève et me dit :-bon la suite maintenant !On passe donc une journée entière à remplir ses missions. On à fait l’amour un peu partout, on a fait tout ce qui était possible et imaginable. Il faut dire ce qui est, on s’est bien amusés, on s’est donné énormément de plaisir, on a rattrapé tout le temps qu’on s’était pas vu, mais ce n’est plus possible de continuer. J’avais l’impression d’être desséché. Chloé m’avoua avec mal aux hanches. On décide donc d’aller manger un bout, puis un ciné et on irait finir la soirée autour d’une glace quelque part.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Kategoriler: Genel

0 yorum

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir